Volailles de la Cour d’Armoise

Sarthe

Chez Pascal Cosnet, les volailles rustiques sont reines. Poulettes, poulardes, pintades de la ferme du Patis sont renommées pour leur qualité exceptionnelle et leur goût inimitable.

Intégration du code HTML non disponible.

Dégustation :

Très fin. Organique.

Chair blanche et mature, contenant du gras persillé. Peau fine, lisse et souple.

Moelleuse. Peu filandreuse.

Saisonnalité :

  • J
  • F
  • M
  • A
  • M
  • J
  • J
  • A
  • S
  • O
  • N
  • D

Les chapons ne sont disponibles que pendant les fêtes de fin d'année.

Méthode d'élevage

Pascal Cosnet élève des volailles issues de plusieurs races anciennes à croissance lente, notamment des cous nus pattes bleues et des gauloises. Elles évoluent en plein air sur plus de 6 hectares de surfaces herbagées. Elles ont accès librement à leurs bâtiments, précédés d’un tapis de cailloux pour leur décrotter les pattes. Chaque volaille est affinée avant abattage, ce dernier étant effectué à la ferme ou dans un abattoir CEE en Mayenne. Les poulettes et les poulardes sont affinées pendant une semaine avec une sélection de cinq plantes supplémentaires à leurs décoctions habituelles. Les poulardes, quant à elles, sont également finies au lait de vache entier. Ceci va permettre d’obtenir une viande fine et savoureuse, au gras parfaitement réparti dans la chair. L’âge d’abattage varie selon les bêtes. Les poulettes et les poulardes le sont à 140 jours et les pintades 7 mois.

Particularité

Les volailles sont nourries avec les céréales produites sur la ferme. Maïs et blé constituent la base de leur alimentation. Douze kilos de mélange de graines sont nécessaires pour nourrir chaque volaille ; un poulet abattu entre 84 et 90 jours n’est alimenté que par six kilos de grains. Pascal Cosnet ajoute à leur ration des huiles essentielles et plus de vingt-cinq plantes sauvages cueillies sur un site naturel et protégé, selon les saisons. Il s’agit notamment de pissenlit, de bruyère, de ronce, d’ortie et de prêle. Ces végétaux sont sélectionnés pour leurs propriétés reminéralisantes et toniques. Ils confèrent à la viande un goût particulier, que l’éleveur qualifie “d’organique”, et contribuent au bon fonctionnement de l’organisme des volailles.

Suggestions d'utilisation

Les volailles de la Cour d’Armoise révéleront pleinement leurs saveurs cuites au four ou pochées. Les foies blonds, poêlés et accompagnés de fines tranches de poire, se révéleront extrêmement fondants. Des os de la carcasse sont issus des sucs de grande qualité, permettant d’obtenir un jus exceptionnel.

Producteur : Pascal Cosnet

Pascal Cosnet

Chez les Cosnet, on est éleveur de volailles d’exception depuis six générations ! Pascal Cosnet a commencé en 1994. Il a souhaité développer des méthodes d’élevage particulières, en accord avec le rythme des animaux et la saisonnalité. C’est inspiré par les techniques de sa grand-mère qu’il a décidé de donner à ses volailles des décoctions de plantes. Il s’est associé à un ami biologiste avec lequel il a expérimenté pendant plus de sept ans afin de découvrir les meilleurs mélanges. Avec sa femme, Marie-Agnès, Pascal Cosnet continue à vendre ses volailles sur les marchés du Mans. Il exporte également à l’international, notamment au Japon et à Hong-Kong.