LA GENÈSE

UNE CERTAINE IDÉE DE LA NOURRITURE,
ENTRE AVENTURE ET DÉFI

Aux origines de Terroirs d’Avenir, il y a le rêve un peu fou d’Alexandre Drouard et Samuel Nahon : inventer un modèle entrepreneurial novateur afin de réunir leurs deux passions, la gastronomie et l’agriculture durable. C’est donc en 2008, à la fin de leurs études d’économie et de commerce, que l’entreprise est fondée : Terroirs d’Avenir voit le jour.

Passionnés de culture gastronomique, attirés par les bons produits issus de la terre et de la mer, révoltés par les aberrations imposées par l’actuel modèle agricole qui bat en brèche la biodiversité alimentaire et les savoir-faire des petits producteurs, les deux amis ont cherché à apporter, dès le début, une alternative dans la distribution de produits alimentaires à destination, d’abord, des chefs de cuisine.

L’aventure a vite pris les allures d’un défi : comment acheminer, dans un circuit organisé depuis des décennies autour de quelques intermédiaires, les fruits du travail de petits agriculteurs afin que chacun des intervenants de ce circuit puisse s’y retrouver sans que personne ne soit lésé.

L’accomplissement du premier pas vers la création de l’entreprise a  coulé de source : les deux jeunes entrepreneurs ont donc sillonné les campagnes de l’Hexagone pendant deux ans à la recherche de variétés de fruits et légumes oubliées, de races animales traditionnelles à tout petit effectif, de poissons issus de techniques de pêche respectueuses des écosystèmes marins…

Département après département, leur route a croisé celle de dizaines d’artisans, producteurs, éleveurs, pêcheurs

C’est dans cette quête de produits que les créateurs de Terroirs d’Avenir ont trouvé le sens profond de leur entreprise : contribuer à la durabilité des écosystèmes, renforcer la place des petits producteurs sur les marchés et réduire les risques d’étalement urbain et de pertes irréversibles de terres agricoles.

 

Vint alors la deuxième phase du projet.

En cassant leurs tirelires, Samuel et Alexandre font l’acquisition de leur premier et précieux instrument de travail : un camion frigorifique. Le défi est lancé et les premiers produits sont distribués auprès des restaurants de la capitale.

Les producteurs qui collaborent avec la toute jeune entreprise deviennent de plus en plus nombreux tout comme les chefs-restaurateurs engagés et passionnés par les matières premières qui souhaitent un approvisionnement régulier en produits bons, vivants et authentiques.

 

Aujourd’hui, ils sont plus de 100, répartis entre bistrots, brasseries, bars à vin, comptoirs, restaurants étoilés et palaces à sublimer et valoriser les produits que Terroirs d’Avenir continue sans cesse de dénicher un peu partout en France et en Europe.

 

Passeur de saveurs, Terroirs d’Avenir souhaite proposer à ses clients des produits bons et respectueux de l’environnement et du travail des paysans, sentinelles de la biodiversité alimentaire.

Le maître mot de cette entreprise reste, avant tout, l’équilibre entre la juste rémunération des agriculteurs et un prix de vente raisonnable ; il procède d’un souhait, le prix juste pour tous.

 

La fin de l’année 2012 est marquée par la naissance d’une nouvelle activité au sein de Terroirs d’Avenir.

L’ouverture d’une épicerie/primeur, d’une boucherie et d’une poissonnerie aux 6, 7 et 8 de la rue du Nil, ancienne cour des Miracles, aujourd’hui reconvertie en écrin de bons produits accessibles à tous.

Mystérieuse et palpitante, à quelques mètres de la rue piétonne Montorgueil et de la rue Réaumur, la rue du Nil évolue et se renouvelle non pas en tant qu’espace commercial à conquérir mais, plutôt, en tant que carrefour de rencontre et de partage entre la campagne et la ville.

Là où le béton tout puissant s’impose, c’est finalement la jubilation de la Terre qui l’emporte.

 

Le terroir considère un milieu dans toutes ses particularités : sa culture, son économie, son environnement. C’est en le préservant que nous serons à même de relever les nouveaux défis mondiaux liés à l’alimentation et à l’agriculture. Pour assurer notre avenir.