Les producteurs

AGRICULTURE PAYSANNE ET PÊCHE DURABLE DEPUIS 2008
AGRICULTURE PAYSANNE
ET PÊCHE DURABLE
DEPUIS 2008
Agriculteur au travail

Soutenir un autre système de production agricole

Chez Terroirs d'Avenir, nous travaillons avec des femmes et des hommes engagés pour un autre système de production agricole et de consommation alimentaire.

Des acteurs et actrices de l'agriculture paysanne et de la pêche durable, qui luttent contre l’industrialisation et défendent leurs terroirs, la biodiversité et les savoir-faire traditionnels. Nous établissons avec eux des relations nourries sur le long terme sans exclusivité et leur assurons une rémunération juste et sûre malgré les aléas de la nature.

Pour fournir les tables et le public parisiens, plus de 300 paysans, éleveurs, maraîchers, pêcheurs, mareyeurs et autres artisans situés en France, en Italie et en Grèce nous accompagnent au quotidien. Nous sommes heureux et fiers de nous approvisionner directement auprès d'eux et nous les remercions pour leur confiance.

Retrouvez quelques portraits de nos partenaires
FRANCOIS FABRE

FRANCOIS FABRE

ARBORICULTEUR À ESPIRA DE L'AGLY

Nous travaillons avec François Fabre depuis bientôt dix ans. Il cultive sur son exploitation de 6 hectares en agriculture biologique à Espira de l'Agly dans les Pyrénées-Orientales des grenades et des figues Bourjassote réputées pour leur grande sucrosité et leur chair d'un rouge profond.

Il y fait également de la transformation et vous pourrez retrouver dans nos boutiques sa confiture de figues dans laquelle il place une figue confite entière.

JULIEN DE CLÉDAT

JULIEN DE CLÉDAT

PAYSAN-MEUNIER À AUTRY-LE-CHATEL

Sur ses 130 hectares de terre à Autry-le-Chatel dans le Loiret, Julien de Clédat cultive du blé, dont une cinquantaine de variétés anciennes. Il y a construit tout un écosystème respectueux de l'environnement et de la biodiversité : il a notamment développé une banque de semences et un principe de parcelles d'essai pour tester les-dites semences sur de petites surfaces.

Son engagement écologique et sa passion pour l'apiculture l'ont également poussé à s'intéresser à l'agroforesterie et il a ainsi planté plus de 2500 arbres sur ses terres. Ces arbres encouragent l'établissement d'auxiliaires de culture, protègent ses champs du vent et luttent contre le ruissellement.

Avec lui, nous avons construit un véritable partenariat qui lui a permis de pérenniser, et même d'augmenter sa surface cultivée.

SYLVÈRE FOURRIQUES

SYLVÈRE FOURRIQUES

MARAÎCHER À ALEYNA

Sylvère Fourriques apprend le métier par son père, Christian, précurseur de l'agriculture biologique dans les Pyrénées Orientale dans les années 80.

Il s'installe à son compte en 2019 avec sa femme Laurie à Alenya où il cultive une dizaine d'hectares en maraîchage. Orfèvre, Sylvère carbure à l'expérimentation et à la découverte et sélectionne avec minutie de multiples variétés, même rares, pour montrer au plus grand nombre la richesse de ce que peut nous offrir la terre.

Depuis, il a la chance de reprendre morceau par morceau la ferme de l'oncle de sa femme afin d'étendre sa production, avec l'envie de favoriser la biodiversité et d'être le porte-voix d'une agriculture vertueuse tournée vers l'avenir.

MATHIEU VESSIÈRES

MATHIEU VESSIÈRES

ARBORICULTEUR À SAINT-FELIU-D'AVALL

Mathieu Vessières, c'est le retour de l'enfant du pays. Parti sillonner le monde et riche de ses expériences en restauration et en agriculture, il revient à Saint-Féliu-d'Avall reprendre la pépinière familiale. La passion pour les agrumes rares que lui transmettent ses parents font de lui un spécialiste et un collectionneur variétal hors du commun engagé pour la sauvegarde de la biodiversité.

Du cœur du terroir catalan particulièrement bien adapté à la culture d'agrumes, Mathieu nous envoie ses plus beaux spécimens choisis parmi plus de 300 variétés d'agrumes, des multiples variétés de citrons caviar en passant par les magnifiques mains de Bouddha, les tangelos Subarachi ou les citrons Meyer.

HENRI IRLA

HENRI IRLA

ARBORICULTEUR À TOULOUGES

Henri Irla est arboriculteur et maraîcher à Toulouges près de Perpignan.

Il cultive en bio 13 hectares et se spécialise au fil des années dans la culture des abricots et des kiwis. Avec 49 variétés d'abricots plantées qui font de chez lui un véritable conservatoire variétal, il fait le choix de jouer la carte de la diversité dans tout ce qu'il cultive, les figues, les kiwis ou encore les kumquats.

Humble face à la nature, Henri dit qu'il en apprend encore chaque jour, lui qui n'est pas loin de la retraite. Nous avons la chance de bénéficier de son expérience que l'on retrouve dans le goût de ses fruits.

PHILIPPE NANTOIS

PHILIPPE NANTOIS

MARAÎCHER DANS LA VALLEE D'ORGEVAL

Philippe Nantois est un des premiers producteurs que Samuel et Alexandre rencontrent en 2008.

Installé depuis le début des années soixante-dix sur la ferme familiale dans la Vallée d'Orgeval, il se spécialise tout de suite sur deux produits emblématiques de ce terroir : les fraises et les framboises, déjà tant appréciées à la cour du Roi à Versailles. Philippe et sa femme Dominique font le choix de cultiver ces deux produits si fragiles en plein champ, en paillant chaque pieds et en binant la terre à la main pour un obtenir des fruits aux goûts comme on peine à en trouver aujourd'hui.

Philippe et Dominique font presque figure de paysans résistants sur ce terroir francilien aujourd'hui grignoté par la ville et les grandes exploitations céréalières rendant même difficile l'accès à l'eau.

GHISLAINE ET SERGE BARBERON

GHISLAINE ET SERGE BARBERON

CRESSICULTEURS À MEREVEILLE

Au début de l'histoire en 1979, Serge Barberon reprend avec son frère Jacky les cressonnières de leur père. C'est ensuite avec sa femme Ghislaine et leurs fils que Serge cultive tout au long de l'année son hectare de fossés pour produire jusqu'à 60 000 bottes de cresson par an. Il y a une vingtaine d'années, ils font passer leurs cressonnières en agriculture biologique afin de "survivre dans cette profession en déclin" selon Serge.

Les pieds et les mains dans l'eau pure de la Juine à Méréville, ils ramassent et font des bottes de cresson comme on les ramassait au XIXe siècle quand on a introduit cette culture en France. La culture si typique de cette salade tendre au goût poivré est un excellent exemple de l'identité du terroir francilien.

GREGORY SPINELLI

GREGORY SPINELLI

CHAMPIGNONNISTE DANS LE VAL D'OISE

Les Champignons de Paris chez les Spinelli, c'est une affaire de famille. Producteurs depuis trois générations, c'est aujourd'hui Grégory qui gère la Champignonnière du Clos du Roi sur 1,5 hectares de tunnels à Saint-Ouen l'Aumône dans le Val d'Oise. Grande région d'extraction de calcaire pour la construction, on y trouve beaucoup de carrières comme celle dans laquelle les Spinelli se sont installés. Car depuis le XIXe siècle, le Champignon de Paris, protégé par aucun label ou appellation, est traditionnellement cultivé en cave et c'est celui que nous vous proposons depuis les premières heures de Terroirs d'Avenir.

Savoureux, bien ferme, ne crachant pas d'eau à la cuisson, ce magnifique produit est sans doute l'emblème du terroir francilien. La relation de longue date que nous entretenons avec Grégory Spinelli est empreinte de valeurs partagées et contribue à maintenir un savoir-faire ancestral ancré sur son territoire.

Et leurs produits  
emblématiques

CHAMPIGNON DE PARIS
Gregory Spinelli
BLÉ POPULATION
Julien de Clédat
CRESSON
Serge Barberon
BASILIC
Sylvères Fourriques
FIGUE
François Fabre
CITRON CAVIAR
Mathieu Vessières
FRAISE
Philippe Nantois